Agir avec la commune

    ×

    Avertissement

    JFTP: :connect : impossible de se connecter à l'hôte ' ftp.koniakary.ml ' sur le port ' 21 '

    La dispora dans le monde

    La Commune Urbaine de Koniakary est un territoire d’émigration d’où les ressortissants partent vers d’autres localités de la région de Kayes, à Bamako, dans d’autres régions du Mali et à l’extérieur où bon nombre sont établis en Europe, aux Etats-Unis, en Australie, en Afrique Centrale et en Asie.
    On estime le nombre d’émigrés à 10 799, parmi lesquels 4005 à l’intérieur des frontières maliennes et 6794 dans d’autres pays.

    Aperçu historique de l’émigration de la commune
    Bien avant l’indépendance du Mali jusqu’à nos jours, la commune urbaine de Koniakary est restée une zone de forte émigration.
    Les ressortissants de la commune (soudanais à l’époque) étaient contraint de partir au Sénégal pour travailler dans les plantations d’arachide dans le but de produire de l’huile destinée à la France.
    Dans les années 1950, les ressortissants de la commune partaient au Sénégal, en Guinée, en Côte-D’ivoire. La ville de Kayes était depuis ce moment une attraction.
    Les séjours étaient saisonniers et se faisaient pendant la saison sèche.
    Après l’accession du Mali à l’indépendance, l’émigration a continué par nécessité et pour des raisons économiques. Les premiers départs avaient pour objectif d’apporter du changement aux conditions de vie des familles.
    Les sécheresses de 1973, 1983 et 1984 furent des périodes déterminantes de l’émigration, notamment celle de 1983-1984 qui poussa beaucoup de jeunes à partir.
    La réalisation du barrage de Manantali ayant diminué la capacité du Lac Magui a aussi occasionné le départ massif des pêcheurs.

    Les associations de la diaspora

    Les associations de ressortissants de la commune jouent un rôle considérable sur le développement de la commune. Elles interviennent dans les principaux secteurs de développement local notamment dans la réalisation, le fonctionnement et le suivi évaluation des infrastructures de base. Elles sont également un acteur-clé pour l’établissement et l’animation des partenariats de coopération décentralisée et la mobilisation d’autres partenaires au développement.

    Endam Jombuku est créée en 1990 par les ressortissants du terroir du Diombougou résidents à Bamako. Aujourd’hui, l’association ne comprend plus que les ressortissants de Koniakary.
    L’Association « Enndam Jombuku » se donne comme objectifs de :
    ⦁ Promouvoir l’unité, la solidarité entre les ressortissants de la commune urbaine
    Koniakary ;
    ⦁ Créer un cadre de réflexion, de sensibilisation et d’expression sur le développement à
    court, moyen et long terme de Koniakary ;
    ⦁ Contribuer pleinement à l’élaboration des divers plans, programmes et projets de
    développement de Koniakary ;
    ⦁ Exhorter les ressortissants de Koniakary à participer activement au développement
    économique, social et culturel de leur terroir;
    ⦁ Promouvoir le genre, la diversité et l’engagement citoyen dans la cité ;
    ⦁ Promouvoir la scolarisation, la santé et le bien-être social ;
    ⦁ Promouvoir les activités artistiques, culturelles et sportives ;
    ⦁ Œuvrer pour l’établissement des relations la collaboration avec toute organisation
    susceptible de soutenir le développement socio-économique et culturel de la commune
    de Koniakary et de ses environs ;
    ⦁ Promouvoir l’image de marque de Koniakary ;
    ⦁ Sensibiliser les adhérents sur les effets néfastes de l’exode massif des jeunes;
    ⦁ Lutter contre la pauvreté et l’exclusion sous toutes ses formes ;
    ⦁ Initier des actions pour un développement durable de la commune à travers la
    préservation de l’écosystème.

    L’association est composée des sections et sous-sections des différents pays ou villes à l’intérieur du Mali. Elle est dirigée par un Bureau Central International composé des membres délégués par les sous sections et par l’association des ressortissants volontaires pour le développement de Koniakary (ARDVK). L’association s’est investie dans le développement de la localité avant et pendant la décentralisation. Plusieurs infrastructures sociales dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’hydraulique et du maraîchage ont été réalisées et financés soit uniquement par des fonds propres, soit avec l’appui de partenaires. Plusieurs centaines de millions ont été mobilisés. La dernière réalisation est le programme d’urgence pour l’approvisionnement en eau potable de Koniakary pour un montant de 48 790 890 FCFA.
    L’association fut présidée successivement par Monsieur Moussa Soro SY, Mahamadou Dieng et Abdramane DEM. Le Bureau Central International actuel est présidé par Monsieur Mamadou SALL, établi au Sénégal.

    © 2017 Koniakary.ml | Site Officiel | Tous droits reservés | Mentions légales | réalisé par ◰ ◱ ◲ ◳.